Navigation Menu

Visite de la capitale crétoise

on 17 Juil 2007 in Crète | 0 comments

7h45 : Lever ! Nous profitons pour la première fois du petit déjeuner/buffet de l’hôtel. Céréales, biscottes, fromage blanc avec ou sans macédoine de fruits (en conserve), fruits secs (raisins, abricots, pruneaux, figues), pain, confiture, beurre (dans un gros pot à côté des fromages blancs, attention à ne pas confondre !)… boissons chaudes (thé, café, lait) et froides (jus de fruits infâmes et vrai jus de tomate). 9h : A l’arrêt de l’autobus La guide nous a dit que le bus ne doit passer que pour 9h15, mais étant prudents, nous avons préféré venir avec un quart d’heure d’avance, on ne sait jamais. Nous jetons un coup d’ ?il aux panneaux, le bus est sensé arriver pour 9h et à 9h45 ! En réalité, il ne sera présent que pour 9h40 ! Une fois sorti du village, sur la nationale, le bus est arrêté et stationné. Quelques minutes plus tard, un homme monte à bord du bus, il semblerait que ce soit un… contrôleur ! Il va passer auprès de chaque passager, pour lui faire payer le trajet, à raison de 3,60 ? par personne. Apparemment, toutes les personnes montées au village quelque que soit l’endroit précis vont à Héraklion… Nos billets sont des bouts de papier où est inscrite la somme de notre trajet. Donc pour 6,20 ?, nous récoltons un ticket de 5 ? et un autre de 1,20 ?. Et voilà ! Petite information supplémentaire, il ne faut pas s’attendre à un vulgaire bus, non, mais plutôt à un superbe car climatisé, comme si on partait en voyage. La grande classe ! 10h15 : Visite d’Héraklion (Ηράκλειο) La Crète comprend quatre régions, que nous avons visitées : Héraklion, Hania, Réthymnon et Lassithi. Partons dès à présent à la découverte de la région d’Héraklion et surtout de sa ville ! Héraklion, capitale administrative de la Crète depuis 1971, doit son nom au héros grec Héraclès (Hercule). Les Vénitiens s’y installèrent pendant un peu plus de quatre siècles (de 1204 à 1669), avant d’être battus après un long siège de 21 ans par les Ottomans, malgré leurs puissantes fortifications. Par ailleurs, cette ville, rattachée à la Grèce en 1913, a beaucoup souffert pendant la Seconde Guerre Mondiale. Ainsi, il ne reste plus grand chose de l’époque vénitienne, si ce n’est des arsenaux, un port, la...

Read More

Avion de la France à la Crète

on 16 Juil 2007 in Crète | 0 comments

3h30 : Debout là dedans ! Oui, cela fait très tôt ! Et encore, nous avons opté pour arriver délibérément avec du retard : une bonne heure ! Histoire de pouvoir prendre les premiers RER… car nous avons un changement à faire… 4h30 : Départ pour le RER direction Charles de Gaulle 3 (CDG) Encore CDG !!! Et dire qu’il existe des départs pour la même destination, mais d’Orly ! Comment leur faire comprendre ?! 6h : Arrivée à CDG Nous nous sommes permis d’arriver en retard… et comme on peut le voir, le décollage n’est prévu que pour 8h. Il nous reste encore deux heures, afin de récupérer notre dossier chez Thalasso n°1. Mais aussi de procéder à l’enregistrement, et enfin à l’embarquement. 8h45 : Décollage Nous décollons avec 45 minutes de retard, en effet, il y aurait un encombrement à l’aéroport d’Héraklion. Une personne, sûrement trop stressée, se met à fumer ! Inadmissible. Le commandant de bord en profite pour nous rappeler la loi : fumer dans un avion est passible de 50.000 euros d’amende et même de la prison ! Fumeurs, réfléchissez ! Nous volons avec la compagnie Air Méditerranée, mais dans un avion Eagle Aviation (allez comprendre !), affrété par Go Voyages, c’est un Boeing 757-200. 12h15 : Arrivée à l’aéroport d’Héraklion Héraklion – Aéroport Attention, il faut compter 1h de décalage horaire entre la France et la Crète, donc, il est maintenant 13h15 ! Ca fait tout drôle, déjà ! Pour récupérer nos bagages, ce n’est pas aussi facile que cela. Nous faisons comme tout le monde, la pêche aux panneaux. Ils nous indiquent le numéro de notre tapis roulant, qu’au moment où nous apercevons enfin nos malheureuses valises, seules sans nous… soit un bon quart d’heure après… Une fois les valises récupérées, nous cherchons les panneaux « Thalasso n°1 ». En fait c’est l’agence MTS (Mega Travel Services) qui s’occupera de nous en Crète. Nous prenons un car, direction Agia Pelagia, à une vingtaine de kilomètres de la capitale. Avant d’arriver à notre hôtel, nous faisons un arrêt à « Angel village » pour y déposer la moitié des passagers. Bons samaritains, nous les avons accompagnés ! A la sortie de cet hôtel, le chauffeur du car a dû effectuer plusieurs manipulations (marche avant/marche arrière), afin de pouvoir faire demi-tour, dans une petite rue. Heureusement, un sympathique...

Read More