Navigation Menu

3h30 : Debout là dedans !

Oui, cela fait très tôt ! Et encore, nous avons opté pour arriver délibérément avec du retard : une bonne heure ! Histoire de pouvoir prendre les premiers RER… car nous avons un changement à faire…

4h30 : Départ pour le RER direction Charles de Gaulle 3 (CDG)

Encore CDG !!! Et dire qu’il existe des départs pour la même destination, mais d’Orly ! Comment leur faire comprendre ?!

6h : Arrivée à CDG

Nous nous sommes permis d’arriver en retard… et comme on peut le voir, le décollage n’est prévu que pour 8h. Il nous reste encore deux heures, afin de récupérer notre dossier chez Thalasso n°1. Mais aussi de procéder à l’enregistrement, et enfin à l’embarquement.

8h45 : Décollage

Nous décollons avec 45 minutes de retard, en effet, il y aurait un encombrement à l’aéroport d’Héraklion. Une personne, sûrement trop stressée, se met à fumer ! Inadmissible. Le commandant de bord en profite pour nous rappeler la loi : fumer dans un avion est passible de 50.000 euros d’amende et même de la prison ! Fumeurs, réfléchissez !

Nous volons avec la compagnie Air Méditerranée, mais dans un avion Eagle Aviation (allez comprendre !), affrété par Go Voyages, c’est un Boeing 757-200.

12h15 : Arrivée à l’aéroport d’Héraklion

07.07.16 - 1251 - Héraklion - Aéroport.jpg

Héraklion – Aéroport

Attention, il faut compter 1h de décalage horaire entre la France et la Crète, donc, il est maintenant 13h15 ! Ca fait tout drôle, déjà !

Pour récupérer nos bagages, ce n’est pas aussi facile que cela. Nous faisons comme tout le monde, la pêche aux panneaux. Ils nous indiquent le numéro de notre tapis roulant, qu’au moment où nous apercevons enfin nos malheureuses valises, seules sans nous… soit un bon quart d’heure après…

Une fois les valises récupérées, nous cherchons les panneaux « Thalasso n°1 ». En fait c’est l’agence MTS (Mega Travel Services) qui s’occupera de nous en Crète. Nous prenons un car, direction Agia Pelagia, à une vingtaine de kilomètres de la capitale. Avant d’arriver à notre hôtel, nous faisons un arrêt à « Angel village » pour y déposer la moitié des passagers. Bons samaritains, nous les avons accompagnés !

A la sortie de cet hôtel, le chauffeur du car a dû effectuer plusieurs manipulations (marche avant/marche arrière), afin de pouvoir faire demi-tour, dans une petite rue. Heureusement, un sympathique Grec a déplacé sa voiture, qui gênait la man ?uvre du car…

15h15 : Arrivée à notre hôtel : Alexander House Hotel (AHH)

D’un premier abord chaleureux et familial, il se trouve au c ?ur du village d’Agia Pelagia, c’est bien agréable.

07.07.17 - 1393 - Agia Pelagia - Alexander house hotel.jpg

Agia Pelagia – Alexander house hotel.
07.07.16 - 1256 - Agia Pelagia - Alexander house hotel.jpg

Agia Pelagia – Alexander house hotel.
07.07.16 - 1252 - Agia Pelagia - Alexander house hotel.jpg

Agia Pelagia – Alexander house hotel.

Nous remplissons des petites fiches d’identité, récupérons les clés et allons seuls à la chambre 212, pour nous installer et ranger nos affaires.

07.07.16 - 1254 - Agia Pelagia - Alexander house hotel.jpg

Agia Pelagia – Alexander house hotel.
07.07.16 - 1255 - Agia Pelagia - Alexander house hotel.jpg

Agia Pelagia – Alexander house hotel.
07.07.16 - 1253 - Agia Pelagia - Alexander house hotel.jpg

Agia Pelagia – Alexander house hotel.

16h : Détente

Comme tous les touristes présents dans cet hôtel, nous profitons de la formule « all inclusive » pour aller nous abreuver et déguster quelques gâteaux secs au snack. Nous goutons aux ersatz de soda, seul le « coca » est acceptable. De même, les jus de fruits sont du même style qu’en Egypte… Imbuvable…

Puis, nous allons nous balader un peu dans le village, jusqu’à la plage, à deux minutes à pied. Nous passons devant plusieurs « rent a car », ici, tout est en Anglais. Pas de problème, nous sommes bilingues ! Enfin, Ben plus que moi, même si cette année, j’ai pris des leçons auprès d’une association, non pas pour le voyage, juste par plaisir ! (et oui, ça existe !)

18h15 : Informations de la guide francophone de l’hôtel : Maud

Le retour

Pour le vol retour (et oui, elle nous en parle déjà !), l’horaire sera affiché samedi après-midi, nous n’avons pas à nous en soucier. Merci Maud !

Etant arrivés après le repas du midi, nous pouvons réserver à la réception pour notre dernier jour notre « lunch basket » la veille, avant 19h. Mais il semble que cet engagement n’ait pas été respecté…

La Crète en général

Crète - Carte.jpg

Crète – Carte.

Nous nous trouvons dans le village d’Agia Pelagia, à prononcer « Aya Pelaya ». Il est situé à environ une vingtaine de kilomètres de la capitale Héraklion, au Nord. Du Nord au Sud, la Crète fait entre 12 et 60 kms de large, et d’Est en Ouest, 260 kms de long.

Rattachée à la Grèce seulement depuis 1913 (elle en est une des treize périphéries), la Crète (en grec moderne Κρήτη) est une île méditerranéenne. La partie Est est très aride (montagnes, rocailles), alors que la partie Ouest est très verte (forêts).

La Crète vit essentiellement de son tourisme, mais également de ses cultures : la pomme de terre, sur le plateau de Lassithi à l’est, les vignes au centre du pays, les agrumes à Réthymnon à l’ouest, les olives… La Crète est un pays de 600.000 habitants et 1,2 millions d’oliviers (olives noires et vertes). Soit 2 oliviers par habitant !

Toutes les plages sont publiques.

Il faut savoir qu’on ne fête pas les anniversaires, mais les saints des prénoms.

Les excursions (payantes)

Si nous souhaitons nous aventurer seuls jusqu’à Héraklion, nous pouvons prendre le bus à l’arrêt devant le « Capsis hôtel » (à trente secondes du notre), le matin à 9h15 ou 10h. Le retour s’effectue à 14h30 ou 17h30. Il faut compter entre 3,5 et 4 euros par personne. Mais il faut savoir que c’est très compliqué, qu’il ne faut pas manquer le bus… Et puis, avez-vous pris note des excursions proposées ! « Ce qui est beaucoup plus simple entre-nous ». Mais pas moins cher (ce qu’elle ne dit pas) !

Ainsi plusieurs visites sont proposées, en présence d’un guide. Les prix diffèrent en fonction de la destination choisie. Pour chaque jour de la semaine, vous pouvez trouver votre bonheur et exploser votre budget !

– Mercredi ou Samedi : Crète en jeep (Sud). 67 ?. Départ 7h30, retour 19h. 4 personnes/jeep, conduite à tour de rôle. Repas compris. Baignade.

– Mercredi ou Vendredi : Santorin. 90 ?. Départ 5h55, retour 22h. La plus belle île des Cyclades. Petit déjeuner sur le bateau. Possible de faire des excursions en supplément sur place. Visiter l’île en taxi (en sus) semble plus facile. Dîner sur le bateau.

– Jeudi : découverte d’Héraklion (au Nord). 41 ?. Départ 9h, retour 16h30. 3h30 de quartier libre avec un plan détaillé de la ville (marché, cathédrale, quartier étudiant, rue du 25 août, forteresse, musée historique (6 ?), musée archéologique fermé jusqu’en 2008). Plus une visite du palais de Knossos avec un guide pendant 1h30 (et aussi 6 ? de votre porte-monnaie !).

– Vendredi : visite des « deux plus belles villes » (à l’Ouest) : Réthymnon et « sa soeur jumelle », Hania (prononcer Rania). 51 ?. Départ 8h45, retour 18h30. Avec une pause à Bali. Une visite guidée et du temps libre. Attention, le déjeuner n’est pas inclus !

– Samedi : les Gorges de Samaria (au Sud). 48 ?. Départ 6h55, retour 20h30. Un des plus beaux sites naturels d’Europe. Parcours de 10kms, 5 à l’aller et 5 au retour. Un village aux bords des Gorges et la plage. Prévoir des baskets et de payer aussi le déjeuner !

– Dimanche : le golfe de Mirabelo (à l’Est), soit Elounda (où se trouve l’hôtel présidentiel), île de Spinalonga (île des lépreux) et Agios Nikolaos. 54 ?. Départ 7h, retour 19h. Le repas, un barbecue, est compris !

– Tous les jours sauf le lundi : plongée sous-marine. 75 ?. Dans une école francophone. Baptème de 45 minutes. Déjeuner non inclus !

La location de voiture

Pour ceux qui ne veulent pas de ces formules « très avantageuses » toutes faites, où l’on ne se prend pas la tête, vous pouvez aussi louer un véhicule, en sachant que les Crétois conduisent à leur manière. Donc à vos risques et périls !
Il faut se mettre sur la bande d’arrêt d’urgence (et oui) pour se faire doubler, sinon, on se fait klaxonner ! Le « cédez le passage » est inconnu, de même que le stop. Ils accélèrent au feu orange. Le taux d’alcoolémie est cependant plus bas qu’en France, 0,20g/l. Aux stations essence, laissez le pompiste faire son travail, ne pas se servir seul ! Cool, ça évite d’avoir les doigts qui sentent l’essence après !
Avec l’agence de l’hôtel, il faut compter 130 ? pour une semaine, avec une voiture de catégorie A, comme Hyundai Atos.

Pour tous ceux qui veulent régler par carte bleue, comme les excursions précédentes, il faut savoir qu’il existe une majoration sur le paiement en CB, mais pas sur le retrait. « Par chance, vous avez un distributeur juste en face de l’hôtel ». Comme c’est bien fait !

Comme de bons touristes, nous réservons en payant cash notre véhicule pour une semaine à l’hôtel (presque deux fois plus cher qu’ailleurs !). Mais nous décidons, sûrement au grand regret de la guide, de faire nous-mêmes nos excursions ! Pour des tarifs défiant toute concurrence ! Na !

19h15 : Dîner/buffet

Bon, assez parlé (écrit), il faut aller manger maintenant. Nous découvrons un buffet assez complet, avec beaucoup d’entrées typiquement grecques et des plats plus européens.

20h30 : Balade dans Agia Pelagia

Après le dîner, nous faisons une petite balade digestive dans le sympathique village qui nous accueille. Surpris, à 21h30, des boutiques proches de la plage sont encore ouvertes. Nous ne sommes même pas accostés par des vendeurs, c’est très agréable, nous pouvons prendre le temps de voir… Nous faisons juste une petite course, des fluos, pour stabiloter nos trajets sur la carte. A chaque voyage, j’oublie de prendre ceux achetés lors du précédent séjour !

07.07.16 - 1259 - Agia Pelagia.jpg

Agia Pelagia.
07.07.16 - 1260 - Agia Pelagia.jpg

Agia Pelagia.
07.07.16 - 1261 - Agia Pelagia.jpg

Agia Pelagia.

22h : Retour à l’hôtel

Allez, il faut se détendre un peu, et puis se coucher. Un éprouvant programme concocté par nos soins nous attend pour la semaine à venir.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *